Du 14 au 17 mai 2020
  • fr

Débat citoyen : demain, des véhicules sans conducteur dans nos vies

Le 27 janvier 2018, la métropole de Rennes accueillera en même temps que d’autres métropoles françaises un débat citoyen sur l’arrivée prochaine des véhicules autonomes, qui vont probablement révolutionner nos mobilités et redessiner les territoires. Tifenn Durand, consultante au cabinet Missions publiques, nous présente cette démarche participative.

Penser le monde de demain

 

On nous l’annonce pour demain ou après-demain. Si l’heure d’avènement du véhicule sans conducteur fait encore débat, nul doute qu’il révolutionnera – très bientôt – nos manières de se déplacer, de vivre la ville et d’occuper son temps. C’est la raison pour laquelle Missions publiques, cabinet spécialisé dans la création de démarches participatives sur les grands enjeux sociétaux du 21ème siècle, a réuni une coalition d’acteurs publics et privés désireux d’associer les citoyens à ce débat prospectif. Une coalition qui comprend à la fois des collectivités investies dans les mobilités intelligentes (Rennes métropole, Toulouse Métropole, etc.) et des acteurs des transports (Keolis, Airbus, le groupe Vinci via Léonard, Allianz, forum vies mobiles, etc.). Leur rôle : organiser le débat dans les territoires mais aussi définir les grands thèmes sur lesquels les citoyens seront interrogés avec l’appui d’un comité scientifique indépendant (Commissariat général au développement durable, Fabrique des mobilités, IFSTTAR, CEREMA*, etc.).

 

Tiffen Durand souligne le triple intérêt de cette démarche : « ce débat va nourrir les travaux des collectivités qui organisent les déplacements à l’échelle des territoires, par exemple via des Plans de déplacements urbains (PDU). Il alimente également la R&D des opérateurs de transport et leur permet de faire évoluer leur offre de services. Enfin, et surtout, il permet aux citoyens de donner leur avis avant que les politiques ne soient mises en place, et de contribuer à en dessiner les contours, ce qui n’est pas si fréquent ».

 

Quand les citoyens co-fabriquent les mobilités

 

Concrètement, les citoyens désireux de donner leur avis peuvent s’inscrire jusqu’au 20 décembre sur le site web du débat où ils seront tirés au sort. Le 27 janvier prochain, 100 à 120 citoyens seront accueillis sur chaque territoire partenaire du projet, notamment dans la métropole de Rennes. Informés sur les enjeux liés aux véhicules sans conducteur, ils auront ensuite à délibérer en petits groupes et à répondre à une série de questions. Leurs avis seront agrégés au niveau national puis présentés dans les grands événements mobilités, en particulier à inOut en mars 2018.

 

Plus que de simples cautions populaires pour légitimer un débat d’experts, Tifenn Durand souligne que ces démarches citoyennes permettent de peser réellement sur la fabrique des politiques publiques : « ce débat va engager un dialogue de précurseurs entre les citoyens, les collectivités et les industriels, et ses résultats seront présentés au ministère des Transports dans le sillon des Assises de la mobilité, aux instances nationales et européennes. Il servira également de base à un débat-miroir organisé à l’automne 2018 dans toute l’Europe ». Et Missions publiques n’en est pas à son coup d’essai. En 2016, le cabinet avait organisé un débat dans 22 pays pour l’Agence spatiale européenne et interrogé 2 000 citoyens sur leurs craintes et attentes vis-à-vis de l’exploration spatiale. Un an plus tôt, il avait orchestré dans 76 pays une démarche citoyenne sur la lutte contre le changement climatique dont les résultats avaient été présentés aux négociateurs de la COP 21.

 

Et vous, ça vous dirait de co-fabriquer les mobilités de demain ?

Pour en savoir plus et s’inscrire, consultez le site web du débat

* Respectivement, l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA)

Publié le 13 novembre 2017

Rejoignez l'expérience inOut

Du 14 au 17 mai 2020, rendez-vous à Rennes pour explorer les nouvelles mobilités.